Le pouvoir du yoga et de la nature

26 Fév

Dans la tradition de l’ashtanga yoga, nous avons un jour de repos les jours de lune…

Et ce week-end du 24 février, cela fut jour de lune.

J’ai donc profité pour quitter la ville de Mysore, où je me trouve, et aller à Coorg, une région montagneuse, dans le sud-ouest de l’Inde (à 105 km de Mysore).

Coorg, est connue comme l’« Écosse de l’Inde », que cela soit dit !

Et bien, je ne suis jamais allée en Écosse, mais j’ai maintenant une petite idée.

Coorg, a des plantations de café, des rizières, des vallées verdoyantes, des forêts de bambous, de bois de santal, de réserves d’éléphants; des cascades, et des nombreux temples hindous à l’architecture traditionnelle.

Comme l’Écosse, Coorg est montagneux, brumeux et frais. (Là, nous trouvons les raisons de cette judicieuse appellation ! 😉 )

Le pouvoir du yoga et de la nature

Cette escapade à Coorg, m’a permis de me rapprocher de moi-même, de la nature (… et d’Écosse).

Comme je vous l’ai dit, je suis à Mysore, où je pratique l’ashtanga yoga à KPJAYI, Asthanga Yoga Institute Research, avec Sharath Jois (pour les détails).

Je suis concentrée dans ma pratique des asanas et du yoga.

Le yoga (asanas) me connecte avec moi-même, me donne de l’énergie, de la santé, la joie de vivre… La pratique de yoga, me donne plein de bonnes choses. Mais elle n’est pas tout.

Pour être encore plus proche de moi, la nature en fait bien plus.

Coorg est en altitude, c’est à dire, près du ciel.

Rendez Vous Yoga. Le pouvoir du yoga et de la nature

J’y étais au-dessus des nuages et je pouvais toucher le soleil, la lune, les nuages… les étoiles (bon, presque).

Il ne m’a pas fallu aucune pratique de « yoga physique » pendant ces jours là. La nature, faisait l’effet.

J’y ai trouvé de l’oxygène et de l’inspiration. Mon cœur et mes poumons se sont grand ouverts.

La nature me réjouit, me régénère, me fait du bien.

Respirer l’herbe fraîche (j’ai bien dit : res-pi-rer !), sentir l’odeur de la terre, des fleurs, du café venant des plantations… Sentir le vent qui caresse la peau… C’est d’être tout simplement heureux.

Là, dans les montagnes, l’air est léger et le silence, profond. Seul les chants des oiseaux et des grillons sont perçus.

L’énergie de la nature est puissante.

Ces jours passés en haut de la montagne, immergée dans la brume des nuages, m’ont rapprochés de mon moi intérieur. Et oui, je dois avouer que moi et mon moi-même, ne sommes pas toujours ensemble.

Dieu (pour donner un nom à cette énergie indéfinissable) est partout, mais c’est dans la nature où il a son cœur.

La Nature est l’énergie la plus puissante de notre planète. C’est notre source de vie.

Mais, comment on peut tant s’éloigner d’elle… ?

Dire que l’homme se éloigne de la nature, ce peut être aussi dire qu’il se éloigne de sa part naturelle, de lui-même.

Notre vie « moderne », hyper connectée et bétonnée, peut créer facilement cette rupture.

Le yoga, est une solution « simple » pour lier notre corps et notre esprit.

Mais c’est indéniablement dans la force de la Nature que nous trouvons, d’une manière plus puissante, cette connexion, avec l' »énergie suprême », avec nous-mêmes.

S’échapper dans la nature, c’est retrouver la liberté.

Si nous pouvions percevoir clairement le miracle que représente
une simple fleur, notre vie toute entière changerait.
Bouddha

 

Menu Rapide
×
MENU RAPIDE